mercredi 5 novembre 2014

Remember, remember the 5th of November.

Remember by Randy Newman on Grooveshark



Au cinq novembre de chaque année, je fais ce voeu de survivre à l'hiver ; cinq novembre minuit trente six quand l'automne est là, je me met à nu, une fois encore. Ah, comme il est aisé d'aimer et comme trouver les mots peut être douloureux. Ah, comme je voudrais que des bras remplacent le silence triste et qu'une bouche sur ma nuque en abeille laborieuse dépose des milliers de baisers ; ne pourrait-on pas oublier les réflexions et les paroles et pour une fois laisser danser les peaux ?

Au cinq novembre deux mille quatorze, je souhaite

// lire le Journal Extime de Michel Tournier / pâtisser de petites choses délicieuses / me rouler dans la mélancolie / une verrière et la pluie drue /  le tiens tendre que prononce Blanche / une après-midi nue sous une couette / de la boue plein les bottes / des mots d'amour / observer les humains vivre derrière leurs fenêtres //

Encore un message envoyé à ce garçon qui porte le prénom du souvenir, encore un message qui restera sans réponse - mais s'il y a les étoiles pour couverture, après tout, le monde peut bien cesser de tourner le temps d'une seconde ou d'un battement de coeur raté.

Un jour viendra où je saurais me regarder au fond des yeux sans rougir de moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire