vendredi 11 janvier 2013

That's the kinda step she takes

Florentine Pogen by Frank Zappa on Grooveshark

Je ne sentais ni la pluie dans mes cheveux, ni l'odeur de l'hiver dans l'air ; j'avançais en automate, le ventre dur, le regard fixe, les poings serrés dans mes poches. J'ai monté les marches de bois de mon immeuble, en dansant presque pour n'en faire grincer aucune. Mes poignets avaient l'odeur des mandarines, la sueur avait coulé dans la nuque de Vivien. Cette fois-ci, il lui a fallu du temps pour me ramener, pour me raccrocher, pour me rendre à la vie ; mais après son corps brûlant contre mon corps tremblant, les larmes libératrices, le visage dans le vent de janvier ; comme pour jouir un peu plus de cette renaissance, la pulsion de vie, les rêves - enfin.