mercredi 5 décembre 2012

peut-être celle-là, première à éclairer la nuit

New York, New York "Theme" by Carey Mulligan;Liz Caplan on Grooveshark

Il m'a dit de me souvenir de ce moment, de le raconter ici. Il m'a dit que dans quelques années, il y aurait quelque chose d'amusant à relire tout ça, une drôle de mise en abyme. Je ne sais quelles traces resteront de ce bar là où j'ai campé chaque soir de mes dix-sept ans, de ces tableaux, de ces tables de billard, de cette chanson de clôture, de chaque fragment d'hier resté en place comme par miracle. J'ignore si mes émotions seront encore palpables à travers le papier ou l'écran de mon ordinateur ; mais je n'oublierais jamais son visage, ses mots, je n'oublierais jamais cette soirée ensemble, comme aucune de celles que nous avons passées ; je n'oublierais jamais ce porté magnifique lors d'un rock endiablé, je n'oublierais jamais le tourbillon-tourbillon-tourbillon et sa voix qui rit en me disant stop. Je n'oublierais pas les tec paf, les bêtises de Max, Vivien qui danse, leurs bras autour de moi et mon corps qui brûle de les enlacer, puisque je les aime tant. Je n'oublierais rien de nos discussions, aucun de nos désaccords. Nous avons échangé les premiers mots de notre amitié dans cette ville-ci, voilà des années ; et si dans dix ans j'ai oublié ce que ça m'a fait de remettre les pieds au Charlie's beer si longtemps après, je sourirais probablement au souvenir de Max m'y racontant encore un peu la vie. Et ce sera, incontestablement, un présent précieux.