mardi 16 août 2016

instantanés

Je ne parviens plus à mettre en mots ici, former un texte me semble insurmontable, j'ai perdu mon goût d'écrire de (belles) choses construites, (edit) j'en oublie jusqu'à justifier le texte, ahah, quelle mauvaise volonté, vraiment ; et puis je manque de temps depuis que je reprend goût à l'existence, je veux le donner pleinement à la vie, à mes enfants charmants, à lire jusqu'en perdre le souffle, à contempler les poussières d'or qui s'accrochent aux rayons de soleil de la fin du jour, à jouer au Verger, à emplir frénétiquement des grilles de mots fléchés, à faire l'amour, à boire des mojitos dans un confortable fauteuil, lespieds sur la table que j'ai peinte en bleue, je veux le consacrer aux balades en bicyclette & au plaisir de cuisiner des tartelettes (accompagnée de menottes potelées, de préférence).


On se retrouve peut-être plus tard, who knows ? 



Je ne ferme pas cet espace, je le laisse respirer, je me laisse la possibilité de revenir, à l'occasion. En attendant, je partage des brèves de vie ici, j'aime le format, les textes courts & spontanés, les petites photos d'été. 

à vite !

MarieLucarne 
(qui abandonne ici le pseudo chéri d'Augustine pour reprendre son identité enfin assumée)